bo bun (vietnam)

Dernière mise à jour : sept. 8


Le bo bun est une salade vietnamienne faite de vermicelles de riz, de légumes crus, de boeuf sauté et d'herbes fraîches. C'est incontestablement une de nos salades complètes préférées. Comme le reste des plats qui caractérisent en général la cuisine vietnamienne, elle est pleine de fraîcheur et de parfums, en plus d'être à la fois saine et nourrissante. C'est vraiment un de ces plats qui donne l'impression de se faire du bien quand on le mange. J'aime absolument tout dans cette salade, le contraste entre les vermicelles froids et la viande chaude, l'acidulé de la sauce, le croquant des cacahuètes...rien qu'à rédiger l'article, ça me donne envie d'aller illico verifier s'il ne me reste pas de l'émincé de boeuf au congelateur. Il n'y a pas de saisons pour se faire un bo bun. La coriandre et la menthe se cultivent très bien en pot, y compris l'hiver. Quant aux légumes, il est aisé de choisir des légumes de saison. L'été, j'utilise de la carotte et du concombre. Au printemps, et en automne, je remplace ce dernier par du colrave et de la laitue. L'hiver, on peut très bien recourir au chou blanc, ou au chou rouge pour un beau mélange de couleurs, mais aussi utiliser du radis blanc ou encore du chou rave. Faites comme les vietnamiens, laissez-vous inspirer par les produits du marché !

Le vrai nom du bo bun est bún bò nam bộ ou« vermicelles de riz au bœuf du Sud". L'ajout de nems frits à la recette est une initiative plutôt européenne, inspirée d'autres salades présentes dans le sud-est asiatique. Leur ajout est donc parfaitement facultatif. En revanche, ne lésinez pas sur les herbes fraîches. Outre la menthe et la coriandre, on trouve quantité d'autres herbes exotiques dans les bo bun proposés notamment à Hanoi. Une partie de ces dernières, notamment le tito ou le phak pheo peuvent être dénichées en épiceries asiatiques. Elles sont cependant absentes de cette recette pour des raisons écologiques, car souvent cultivées en Asie. En fait, le bo bun fait partie d'un large éventail de plat de nouilles de riz servis à température ambiante. En fonction de la garniture, les variantes sont donc infinies. Pour assaisonner le tout, on ne saurait faire l'impasse sur la fameuse "sauce nems", une vinaigrette à la fois sucrée, acidulée et pimentée, qui comme son nom l'indique accompagne les nems, mais sert aussi à relever quantité de plats vietnamiens.


(Pour 4 personnes)


500 g d'émincé de boeuf

3 tiges de citronnelle

2 gousses d'ail

1 gros oignon

1 c. à s. bombée de sauce d'huître

2 c. à s. de sauce de poisson

1/2 c. à c. de sel

2 c. à c. de curcuma

1 c. à c. de gingembre moulu

2 c. à s. d'huile d'arachide


250 g de vermicelles de riz

1 concombre

3 carottes

1 branche de menthe

1 bouquet de coriandre

2 poignées de cacahuètes grillées

2 portions de sauce nems (en lien dans la recette)


Rassembler tous les éléments de la marinade dans un bol. Presser l'ail et couper l'oignon en quatre, puis en tronçons. Ne garder que les parties blanches des citronnelles et émincer finement ces dernières. Conserver la tige verte pour les soupes. Mélanger le tout avec l'émincé de boeuf. Laisser reposer au moins 3-4h.

Découper le concombre et la carottes en julienne. Tronçonner grossièrement le bouquet de coriandre. Ciseler la menthe. Mélanger les légumes et les herbes pour constituer la garniture. Concasser les cacahuètes grillées. Réunir les ingrédients de la sauce nems selon cette recette ICI.

Faire cuire les vermicelles de riz selon les indications du paquet dans de l'eau non salée. Les rincer à l'eau froide et les laisser égoutter dans une passoire. Ils vont coller entre eux, ce qui est normal. Dans une poêle chauffée à feu fort, faire sauter rapidement le boeuf avec sa marinade. Si vous souhaitez ajouter des nems, faites les frire dans une huile chaude et portionner en 3 parties. Tous les ingrédients sont maintenant prêts. Dans un bol, déposer une portion de vermicelles. Découper si besoin avec un ciseau propre. Ajouter une portion de légumes sur un côté, puis de viande sur l'autre. Arroser d'environ 6 c. à s. de sauce nems. Parsemer de cacahuètes grillées. Servir aussitôt.


La citronnelle fraîche est facilement substituable par de la citronnelle moulue à raison d'une bonne cuillère à café, que l'on trouve dans les grands supermarchés au rayon des épices. Comme toujours lorsqu'il s'agit de plats asiatiques, cette recette est fortement inspirée de celle de "Cooking with Morgane".

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com