spaghetti a la puttanesca


On doit tous avoir dans ses placards, ce que j'appelle le plat de la flemme. Le truc qui te prend 2 minutes, qui est un minimum bon et qui ne demande pas trop d'ingrédients. Tu les cuisine quand tu es pressé ou quand tu n'a pas d'idées. Ou quand tu n'a vraiment, mais alors vraiment pas envie de faire à manger, mais qu'il n'y a rien à grignoter. Chez nous, le plat de la flemme, c'est les spaghetti à la puttanesca. Pour être honnête, le degré encore en dessous, c'est des pâtes avec su sambal oelek et du gruyère, mais l'on s'est dit que vous n'aviez pas besoin de cette recette sur le blog. Cela dit, si vraiment vous vous sentez frustré, je vous l'envoie volontiers par mail.

Non l'avantage des spaghetti à la puttanesca, c'est qu'ils se font vraiment avec des produits du placard que nous avons tous : pâtes, tomates en conserve, de l'huile d'olive, de l'ail, du piment séché...et des câpres, mais c'est peut-être spécifique à notre maison ! Ensuite on agrémente à l'envie : filets d'anchois à l'huile, un reste d'olive apéritives, la fin d'un bouquet de persil plus très frais...la recette s'adapte et s'enrichit ainsi en fonction des disponibilités. Cette fois ci nous avons ajouté un fond de paquet de tomates séchées !


Cette recette a d'ailleurs été conçue comme cela, un plat avec des ingrédients de longues conservation, très peu cher. Les premières traces datent de 1840 et son nom sulfureux lui vient du fait qu'il était souvent proposé par les maisons des passe aux clients qui souhaitaient se requinquer après leur petite affaire. Gourmands en toute circonstance ces italiens !

C'est aussi l'occasion pour moi de vous parler du nouveau livre de Mimi Thorisson : Recettes italiennes d'hier et d'aujourd'hui. Conçu comme un carnet de voyage, on y retrouve pêle-mêle des plats très connus comme la parmigianna ou la bolognaise, mais aussi des recettes plus personnelles issues de rencontre avec différents protagonistes. Ne pensez donc pas y retrouver un panel de tous les classiques de la cuisine italienne. Le livre par exemple ne cite ni lasagnes, ni tiramisu. C'est ce qui m'a un peu déçue dans un premier temps, mais si on se réfère au titre, la démarche est tout à fait cohérente. Et puis c'est l'occasion de découvrir des trésors méconnus de la si riche gastronomie transalpine. Je dois cependant vous avouer que soupçonne secrètement Mimi d'avoir gardé quelques recettes sous le coude pour un second opus...sait on jamais ! C'est peut-être un de ses ouvrages les plus personnels, beaucoup de textes et d'anecdotes passionnantes sur sa nouvelle vie à Turin et sur ses différentes escapades alentours. Mais plus que tout, les photos d'Oddur Thorisson qui l'agrémentent sont absolument splendides. Rien que pour cela, il mérite d'être longuement feuilleté et de trôner en bonne place sur votre étagère. Sans aucun doute un des plus beaux livres de cuisine de ma collection.



(Pour 3-4 personnes)


500 g de spaghetti

600 ml de coulis de tomates

6-7 filets d’anchois

1 bouquet de persil

1 vingtaine d’olives noires

3 c. à s. de câpres au sel

6 gousses d’ail

4 c. à s. d’huile d’olives

1 c. à c. de flocons de piment

1 c. à s. de tomates séchées émincées









Faire dégorger les câpres dans un bol d’eau chaude quelques minutes. Egoutter et réserver.

Faire chauffer l’huile dans une poêle.

Presser les gousses d’ail. Faire revenir à feu moyen jusqu’à qu’elles soient bien caramélisées. Ajouter le coulis de tomates (ou les tomates concassées). Saler avec modération.

Ajouter les anchois avec leur huile, les câpres et les olives concassées et la tomate séchée, faire revenir quelques minutes pour faire fondre les anchois. Ajouter le piment. Bien mélanger

Faire réduire la sauce sur feu moyen jusqu’à qu’elle commence à attacher légèrement au fond de la poêle. Rectifier l’assaisonnement si besoin.


Cuire les spaghetti al dente


Ajouter dans la sauce, mélanger de manière à bien les enrober de sauce, servir aussitôt parsemé de persil haché et d’un filet d’huile d’olive.



Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com