sangria blanche au sureau, verveine et pêches de vigne

Dernière mise à jour : 5 sept. 2019


La folie des coktails XXL. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais ces grosses jarres à robinet sont à la mode. On en trouve à peu près partout. D'une contenance de 1 à 10 L (en tout cas c'est le plus gros volume que j'ai vu), elles annoncent de belles soirées en perspective ! Je n'en ai pas personnellement à la maison, mais j'en ai offert pas mal autour de moi. Non pas que mes amis soit un ramassis d'ivrogne, mais je trouve que ça fait un cadeau sympa et original. Et puis personne n'a jamais dit qu'elles devaient nécessairement être remplies d'alcool ; un thé froid ou une citronnade maison font aussi parfaitement l'affaire. Je pensais en acquérir une, mais j'ai été un peu bloquée par le fait que ça ferait un gros truc de plus dans mes armoires que je n'utiliserais que 2 ou 3 fois par an; à l'instar de la friteuse, de la sorbetière et de la machine à pâte...et puis je me suis rappelée qu'en cas de besoin, j'en avais offert pleins autour de moi ;)

Mais non je plaisante ! Mais ce qui est sûr, c'est que le jour où j'en aurais une sous la main, je la remplirais avec cette sublimissime et rafraîchissante sangria blanche estivale ! Avec ça, nul besoin de jouer au barman toute la soirée pour fournir vos invités en cocktails. Il suffit simplement d'en faire un pichet et de l'oublier dans un coin. Veillez juste à disposer d'un canapé si l'un d'entre eux force un peu trop sur la dose. C'est que ça n'en a pas l'air, mais ça monte vite à la tête ces petites choses ! La sangria est connue unanimement comme un cocktail espagnol, mais en vérité, ses origines sont plutôt floues. Bien que bénéficiant d'une appellation d'origine contrôlée, il y a de sérieuses chances pour qu'elle soit enfaite...antillaise. En effet, c'était une boisson fort appréciée dans les colonies françaises et anglaise ; les boissons à bases de fruits macérés dans du rhum, du sucre et des épices étant prisés à la fois des colons et des indigènes.


(Pour 1L de sangria) 6 dl de vin blanc

5 dl d’eau gazeuse

3 pêches de vignes bio

1 poignée de feuilles de verveine fraîche (env. 4g)

100 g de framboises

0,5 dl de sirop de sureau

40 g de sucre

15 glaçons








Laver les pêches et les détailler en tranches fines. Placer dans un saladier. Ajouter la verveine et le sucre et mélanger délicatement. Verser le vin et laisser ainsi macérer au frais pendant deux heures.

Pour préparer la limonade au sureau, mélanger le sirop avec l’eau gazeuse. Dans un pichet, verser les fruits macérés et le vin. Compléter avec le sirop reconstitué précédemment et laisser reposer au frais pendant au moins 3h ou toute une nuit. Au moment de servir, ajouter les glaçons et les framboises. Remuer délicatement. Pour le service, placer un peu de fruits au fond du verre, éventuellement un ou deux glaçons supplémentaires, et verser la sangria par dessus.


Pour la recette imprimable c'est ici!


Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com