gnocchi maison à la tomate et aux épinards

Dernière mise à jour : 7 oct. 2019


La période des raclettes refait gentiment surface. Et qui dit raclette dit patates en rab' ! Pas que les patates d'ailleurs, j'ai actuellement environ une demi-douzaine de petits légumes aux vinaigre qui végètent dans mon frigo et cerise sur le gâteau, prennent une place monstre. L'avantage avec les légumes aux vinaigres, c'est que ça se conservent. Les pommes de terre en revanche, c'est plus compliqué. Déjà d'une part parce que réchauffées, ben c'est pas bon ! Même en roestis, personnellement j'utilise de la pomme de terre crue. Oui je sais, paraît que c'est une hérésie, mais comme dit si bien mon beau-frère, je fais c'que j'veux !! Je déteste les gens qui utilisent cette excuse en règle générale, notamment car elle figurent en pole position sur la liste de ceux qui veulent justifier l'achat de leur gros 4x4 alors qu'ils habitent au centre-ville de Lausanne ou encore ceux (souvent les mêmes) qui prennent l'avion pour faire Genève-Bâle.. Mais en ce qui me concerne, j'estime que le choix des pommes de terre pour mes roestis n'engage que moi alors je me permet et n'en déplaise aux puristes. Bref, après cette petite digression tout à fait involontaire, vous me voyez venir : une des solutions pour réutiliser vos pommes de terres cuites, c'est les gnocchi ! Et la meilleure recette que j'ai pu trouvé est celle de la blogueuse Edda, du blog Un Déjeuner de Soleil ICI.

Et sans "s" s'il vous plaît. Je vous livre ici quelques recommandations pour des gnocchi réussis, à savoir pas trop difficiles à modeler et bien fondants en bouche.


1° Des pommes de terres bien sèches tu utiliseras : L'idéal est de choisir des variétés farineuses, mais n'importe quelle sortes peuvent faire l'affaire du moment qu'elles sont bien cuites. L'idées c'est d'avoir des pommes de terres sèches, c'est à dire cuites au four entières avec la peau. Il est possible aussi de les cuire à l'eau, mais alors elles doivent voir été gardées plusieurs jours au frigo. Des pommes de terres cuites à l'eau et moulinées directement donneraient une purée trop humide.

2° À froid tu travailleras : Les pommes de terres peuvent être moulinées à chaud, mais sinon, il faudra travailler les gnocchi à froid. Déjà parce que sinon l'oeuf risque de coaguler et les gnocchi vous brûleront les doigts. Mais surtout une pâte chaude sera trop souple et donc trop malléable.

3° Des copains tu recruteras : faire des gnocchi pour plusieurs, on va pas se mentir, c'est chiant et c'est long. Rien ne vous empêche donc de faire la pâte à l'avance et de solliciter vos convives à l'heure de l'apéro !


(Pour 4 petites portions)


400 g de pommes de terre cuites

150 g de farine (+ un peu pour la confection)

1 oeuf

1/2 c. à c. de sel


400 g d'épinards frais

800 g de coulis de tomate

2 oignons

4 cuillères à soupe de gruyère râpé

1 c. à s. d'huile d'olive







Peler les pommes de terre. Les écraser à la fourchette ou à l'aide d'un moulin à légumes. Ajouter l'oeuf battu et bien mélanger. A l'aide d'une spatule, incorporer la farine. Former une boule, la fariner pour ne pas qu'elle colle. Si elle n'est pas utilisée tout de suite, la conserver sous un torchon humide pour ne pas qu'elle sèche. Sur un plan de travail fariné, débarrasser la pâte, l'aplatir grossièrement en une galette. Découper des bandes et confectionner des petits boudins. Y détailler des portions d'environ 2 cm. Rouler les gnocchi en boule et les faire rouler sur le dos d'une fourchette. Débarrasser au fur et à mesure sur un plat fariné, sans qu'il ne se touchent les uns les autres. Recouvrir d'un torchon propre.


Faire chauffer une grosse casserole d'eau légèrement salée. Plonger les gnocchi portion par portion dans l'eau bouillante. Les récupérer avec une passoire lorsque ces derniers remontent à la surface, les débarrasser sur un papier d'aluminium.

Préparer la sauce, faire fondre l'oignon dans l'huile d'olive. Ajouter le coulis de tomates. Saler, poivrer et laisser réduire. Ajouter les épinards grossièrement hachés. Remuer quelques minutes. Réchauffer les gnocchis dans la sauce pour bien les enrober. Servir aussitôt avec un peu de gruyère râpé.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com