soupe de chalet (fribourg)

Dernière mise à jour : 30 janv. 2021


La soupe de chalet est une spécialité suisse originaire du canton de Fribourg. On pourrait penser que le terme chalet fait plutôt référence au canton du Valais, mais il n'en est rien. Dans toute la suisse romande, l'appellation "chalet" désigne en fait une zone de pâturage où les vaches étaient traites, qui a ensuite donné son nom à la maison en bois rurale. La soupe de chalet tire son origine du fait que les alpages ne pouvaient pas toujours être ravitaillés en légumes et autres produits frais. Ils fallait donc faire marcher un peu son imagination et utiliser les produits disponibles sur place à savoir le lait cru, le fromage, les épinards sauvages et les orties ou alors des légumes de garde comme les pommes de terres ou les raves. La vraie recette préconise d'y ajouter de la crème de gruyère ou crème double, une crème épaisse à la saveur douce d'origine gruérienne. Le plat se devait d'être bien nourrissant, car les journées dans les alpages sont longues et rudes, mais en ce qui nous concerne, on a décidé que le fromage suffisait amplement. Toutefois, libre à vous d'y ajouter un surplus d'onctuosité. Pour nos amis français, les cornettes sont l'équivalent des coquillettes...et le gruyère, ça n'est pas de trous, ok ?!! ;)

Pour être totalement honnête avec vous, je n'avais jamais cuisiné ni mangé de soupe du chalet. Il s'agit pourtant d'un des classique de la gastronomie romande dont j'ai souvent entendu parlé. C'est en regardant un épisode de "fourchette et sac à dos" sur la Suisse que j'ai soudainement eu très envie d'en déguster une. Le temps s'étant quelque peu rafraîchi pour quelques jours comme c'est souvent le cas au printemps, l'occasion était trop belle. Occasion aussi de me rendre compte que je connaissais encore mal mon pays par rapport à ses traditions culinaires. Je suis sûre qu'il y a quantité de spécialités régionales qui me sont encore totalement inconnues, notamment en Suisse-Allemande. Des trésors en perspective à découvrir ! Par ailleurs, n'hésitez pas à aller jeter un coup d'oeil aux émission de Julie Andrieu qui sont riches de découvertes et de conseils. J'aime particulièrement ses carnets sur les plats préférés des français, que je regarde souvent lorsque je cuisine. Vous devez vous dire que c'est méga ringard, mais j'assume à 800 % !



(Pour 4 personnes)


1 poireau

1 grosse rave

1 gros oignon

4 pommes de terre

100 g de feuilles d’épinards

100 g de cornettes

1,5 dl de bouillon de légumes

4 dl de lait

1 c. à s. de beurre

120 g de gruyère


Sel, poivre





Commencer par préparer les légumes. Peler la rave et les pommes de terre, les couper en cubes d’environ 1 cm de côté. Couper le blanc du poireau en 2 et le vert en 4, le ciseler assez finement. Faire de même avec l’oignon. Hacher grossièrement les feuilles d’épinards. Râper le gruyère à l'aide d'une râpe grossière.

Faire revenir le beurre dans une casserole, ajouter les poireaux et l’oignon, saler et faire revenir quelques minutes puis mouiller avec le bouillon de légumes. Amener à ébullition, couvrir et laisser mijoter environ 10 minutes. Ajouter les raves, les pommes de terre et continuer la cuisson jusqu’à que ces dernières soient tendres.

Ajouter le lait, rectifier l’assaisonnement en sel si besoin, poivrer et ramener à ébullition. Ajouter les épinards et cuire encore 3 minutes. Dans une casserole à part, cuire les pâtes al dente et les ajouter à la soupe, servir aussitôt dans des assiettes creuses et parsemer généreusement de gruyère râpé.


Pour la recette imprimable c'est ici!


Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com