risotto de printemps au chèvre, roquette et tomate séchée

Dernière mise à jour : 14 avr. 2019


Les beaux jours reviennent peu à peu, mais ne nous y trompons pas, même si les fraises, la rhubarbe ou autres asperges (du Pérou) fleurissent déjà sur les étals des supermarchés depuis mi-février (j'exagère à peine non ?), sous nos latitudes, ça n'est pas encore la saison ! Le printemps en revanche commence sérieusement à s'installer. Pour ceux qui comme nous ont un jardin, le temps des semis a déjà commencé et on voit les bourgeons bien gonflés tout prêts à redéployer leurs feuilles. De même, le matin, la lumière s'engouffre tôt dans la chambre et je ne sais pas vous, mais là où avant on avait plutôt envie de faire la grasse matinée, maintenant ça nous file une énergie du diable ! On se met à faire des trucs qui trainent depuis des mois comme trier ses factures, nettoyer ENFIN la polenta qui parsème l'étagère où nous rangeons les pâtes ou encore aspirer les moutons de poussière sous les tiroirs du lit.

Ce petit risotto de printemps sympathique est une de mes plus vieilles recettes. Elle me vient d'un très vieux numéro de PRIMA que me passait ma grand-maman, mais je l'adore, car le crémeux du chèvre s'accorde à merveille avec le piquant de la roquette et la petite touche de peps amenée par la tomate séchée. Il se suffit à lui même avec une salade. Il ne contient pas d'ingrédients emblématique du printemps à proprement parler à part peut être le chèvre, qui, pour une raison que j'ignore, est souvent associé au printemps...peut être à cause des premiers chevreaux ? N'empêche qu'il est de saison, car la roquette supporte bien les nuits encore fraîches voir les dernières gelées. On peut peut donc la cultiver sans problème de mars à novembre. Quant aux tomates séchées, à vous de voir si vous préférez celle à l'huile ou séchées, sachez juste (mais quelle belle allitération) que les premières donnent une couleur rougeâtre au risotto.



(Pour 2-3 personnes)


350 g de riz à risotto

60 g de roquette

10 tomates séchées

1,5 dl de vin blanc

1 L de bouillon de volaille ou de légumes

1 c. à s. d'huile d'olive

1 gros oignon

100 g de bûche de chèvre











Dans une casserole, faire suer l'oignon émincé avec l'huile d'olive et le riz. Faire revenir sans que ce dernier grille. Déglacer avec le vin blanc et baisser la température. À partir de moment, procéder toujours de la même manière : sur feu doux, mouiller d'un peu de bouillon et laisser le riz l'absorber complètement avant de remettre une louche ou deux jusqu'à que le riz devienne bien crémeux, mais encore un peu croquant. Bien surveiller et mélanger régulièrement pour ne pas que le mélange attache.

Couper la bûche de chèvre en petits cubes, faire de même avec les tomates séchées, ciseler grossièrement la roquette en gardant quelques feuilles entières pour décorer. Ajouter dans le risotto avec la fin du bouillon. Mélanger pour bien incorporer la bûche de chèvre. Rectifier si besoin l'assaisonnement en sel. Couper le feu et servir aussitôt.


Éventuellement, ajouter un peu de bûche de chèvre supplémentaire en gros tronçons passés quelques minutes sous le grill du four.



Pour la recette imprimable c'est ici


Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com