potage au cresson


Je pense que vous l'avez remarqué, on s'est accordé une petite pause ces derniers jours dans les articles...La réalisation des dernières recettes de Noël nous avait en effet demandé pas mal d'énergie même si nous sommes contents du résultat final et que nous avons eu du plaisir à faire ces photos. Nous pensons même à renouveler l'expérience chaque année en vous proposant un menu de Noël différent avec un thème bien précis...on a plein d'idées en tête, mais à voir si ça sera réalisable chaque année ! Et puis réflexion faite, c'est surtout le panettone qui nous a donné du fil à retordre ! (mais le résultat est à la hauteur des efforts fournis, retrouvez la recette ICI). Il n'empêche, nous sommes prêts à repartir du bon pied dans les petits plats hivernaux. Période de l'année riche en légumes de saison s'il en faut. On a parfois l'impression que l'hiver est une saison un peu creuse, mais au contraire; elle offre multitude de possibilités entre les choux, légumes racines et autres salades. Personnellement, c'est une des saison qui m'inspire le plus et met en lumière le meilleur du terroir suisse.

Pour cette soupe, c'est un légume inédit sur le blog que nous vous proposons, à savoir le cresson. Nous en avons plantés pour la première fois dans la serre du jardin et le moins qu'on puisse dire c'est que ça n'est pas une plante difficile. En plus, elle repousse après une bonne coupe. Nous avons tous en tête les cressonières et leurs pieds immergés dans de grands bac d'eau, mais le cresson de jardin ou barbarée, à l'inverse du cresson de fontaine, se sème en pleine terre. Il ressemble un peu à l'épinard avec un petit goût piquant, mais sans avoir le côté amer de la roquette. Il entre dans la composition de sauce verte pour accompagner le poisson, mais on peut aussi en faire de délicieuse soupe. Ajoutez juste un peu de pomme de terre pour le liant et nul besoin de beurre ou de la crème pour une consistance bien veloutée. Le cresson est un bon allié de l'hiver, car en plus d'être très peu calorique, il est riche est vitamines en autres oligo-éléments. N'hésitez donc par à le consommer aussi cru ou en smoothie bien vert avec du kiwi et de la poire par exemple pour la rondeur. Le potage que nous proposons ici est assez fluide, mais vous pouvez réduire la teneur en liquide pour une consistance plus épaisse. Accompagnez de tartine de pain de compagne au bleu et à la poire.

(Pour 3 personnes) 220 g de cresson

170 g de pommes de terre

1 oignon

20 g de beurre

1,4 l de bouillon de volaille ou de légumes












Laver le cresson sous l'eau froide. Retirer les tiges les plus coriace si besoin, les autres se fonderont sans problème dans la soupe. Pour environ un tiers du cresson, séparez les tiges des feuilles et réserver ces dernières. Ciseler l'oignon. Dans une casserole, faire fondre le beurre et y faire revenir l'oignon quelques minutes. Ajouter le cresson entier ainsi le tiers de tiges et faire suer quelques minutes. Mouiller avec le bouillon de volaille. Porter à ébullition, ajouter les pommes de terres pelés et coupées en cubes et faire cuire environ 30 minutes jusqu'à que les pommes de terres se délitent. Ajuster l'assaisonnement en sel, poivrer. Ajouter le tiers restant de feuilles, remuer pendant environ 1 minute et mixer aussitôt la soupe. Pour nous, cette soupe se suffit à elle même, mais vous pouvez ajouter une cuillère de crème fraîche voir quelques graines ou noisettes concassées pour la déco.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com