les tomates farcies de jacques

Dernière mise à jour : 14 juil. 2020


D'aussi loin que je me souvienne, c'est toujours mon papa qui nous préparait des tomates farcies. Ma maman, c'était plutôt les courgettes, avec de la viande hachée, du riz et un peu de fromage pour gratiner. Encore aujourd'hui un de mes plats préférés dont je ne manquerai pas de vous proposer la recette un jour (celle de ma maman bien sûr, il serait inconscient de ma part d'en proposer une autre !). Mon papa a longtemps été persuadé qu'il ne savait pas cuisiner. La faute peut être à ma grand-maman qui avait toujours tendance à le chasser de sa cuisine. Il faut dire qu'il avait plutôt tendance à dévaliser le frigo qu'à venir donner un coup de main...Toujours est-il que durant un temps, on a eu droit aux toasts de saumon, aux boîtes de raviolis, aux oeufs ou encore à la soupe aux champignons déshydratée. Ce qui était tout sauf un problème puisque j'ai toujours aimé les trois !

Et puis un jour, mon papa s'est mis en tête d'apprendre à faire des tomates farcies. Il avait dû observer ma maman et décider que ça ne devait pas être si difficile. Il s'est donc lancé avec un voisin, en regardant dans le livre que tout bon suisse romand qui se respecte à en stock quelque part, j'ai nommé le Croq'menu ! Comprenez, pour les non initiés, le livre que l'on reçoit à l'école ménagère. Il en avait été tout fier de ses tomates! Je me souviens même qu'une photo avait été prise pour marquer le coup. Et depuis, il nous mijote régulièrement ce plat familial. Et en plus, il les réussit très bien. Aussi, quand j'ai eu l'idée de chercher une recette gourmande pour marquer le début de l'été, je n'ai pas eu à chercher bien loin. Pour cette recette, j'ai pris des coeur de boeuf, car elles me faisaient de l'oeil au marché, mais ça n'est pas forcément celles qui se tiennent le mieux à la cuisson. La farce est déjà bien moelleuse, mais pour un petit supplément de douceur, vous pouvez substituer une partie de la viande par de la chaire à saucisse. Quoi qu'il en soit, elles seront toujours meilleures réchauffées le lendemain.



(Pour 4 personnes) 8 grosses tomates

1 kg de viande hachée de bœuf

1 bouquet de persil

10 branches de thym frais

1 gros oignon

2 gousses d’ail

2 c. à s. d’huile d’olive

1 dl de vin blanc


sel, poivre






Ciseler finement l'oignon. Presser les gousses d'ail. Hacher le persil. Retirer les feuilles de thym de leur tiges. Laver les tomates, découper un chapeau. Evider délicatement le centre en laissant environ un demi centimètre de chaire sur le pourtour. Réserver la pulpe.

Dans une poêle, faire chauffer l'huile d'olive. Faire fondre pendant quelques minutes l'ail et l'oignon avec un peu de sel, jusqu'à qu'ils deviennent translucides. Augmenter la température de chauffe et faire revenir la viande. Cette dernière doit bien rissoler pour avoir du goût. Ajouter la pulpe de tomates, les herbes, saler, poivrer généreusement. Faire revenir environ une dizaine de minutes sur feu moyen. Augmenter le feu une dernière fois, déglacer avec le vin blanc, bin décoller les sucs avec une cuillère en bois, mélanger et réserver le mélange.

Préchauffer le four à 180 degrés chaleur tournante. Répartir les tomates dans un plat four, saler l'intérieur. Les remplir de farce généreusement. . Refermer les tomates avec leur chapeau. Couvrir le plat avec un papier d'aluminim. Retirer ce dernier au bout de 30 minutes de cuisson, cuire encore 15 minutes. Servir avec du riz.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com