le repas de pâques : la tourte fraise/rhubarbe d'anne


Ma maman ne pèse jamais rien. Elle ajoute un peu de ci, un peu de ça et à l'arrivée on a un truc sublime, mais absolument impossible à reproduire. Quand j'ai su que j'allais m'occuper du repas de Pâques, j'ai su immédiatement quelle recette j'allais faire pour le dessert : sa tourte fraise/rhubarbe. Ce gâteau, avec sa mousse légère, son fond de pâte croustillant et son coulis de fraise m'est revenu comme un flash. Et ce, pile au bon moment. Ma maman n'a pas forcément de recette fétiche, mais elle cuisine plein de bonnes choses. Dans mon souvenir, je me souviens qu'elle aimait bien tester sans arrêt de nouvelles idées. Toutefois, je peux quand même citer son curry de joues de cabillaud, ses feuilletés aux asperges (retrouvez la recette ICI), ses cuisses de poulet au pommes et à la noix de coco ainsi que de sa choucroute à la tzigane. Pour ce qui était du dessert, il lui arrivait fréquemment d'improviser. Et pour nos anniversaires, on avait le droit de feuilleter ses livres de recettes et de choisir un gâteau. Tous mes copains de classe étaient jaloux, parce qu'elle faisait des trucs incroyables. J'ai encore en tête ce gâteau au chocolat "marre aux grenouilles" ou encore de ce lapin géant en pâte à tresse qu'elle avait déposé derrière la porte de ma classe pour la récréation.


Un autre de ses talents, c'est ses calendriers de l'Avent. Elle a la manie de récupérer des trucs à gauche et à droite qu'elle empilait à la cave où dans son armoire à bricolage. On a eu le calendrier "arbre à hiboux" avec des hiboux en pliage accrochés dans des branches qui imitaient un arbre. Un calendrier "pinguins" avec des boules de sagex à la place des igloos, un calendrier "sapin" dont j'avais d'ailleurs malencontreusement renversé tous les tiroirs par terre (quelle nouille, je m'en veux encore). Bref, encore maintenant ça m'épate quand je me dis qu'elle avait le temps de faire tout cela en plus de s'occuper de ses 3 enfants et de son job d'enseignante.

Rien d'étonnant donc que la plupart des recettes que j'ai pu goutées soient des valeurs sûres. Et sur ce coup là, j'ai eu du bol, car figurez vous que la recette et ben elle l'avait. Je m'étais pourtant préparée à devoir bidouiller un truc. J'avais acheté en pagaille du séré, du fromage frais, du mascarpone, de la crème liquide...bref tout ingrédient que j'imaginais pouvoir m'aider à m'approcher au mieux de sa recette. Et au final non, spectaculaire, cette tourte est pourtant très facile à réaliser. Vous savez faire une compote et monter une chantilly ? Alors c'est à votre portée. Profitez en, car un tel privilège, ça n'est pas souvent !



(Pour un moule de 18-19 cm de diamètre)


500g de rhubarbe

500 g de fraises

6 + 1/2 feuilles de gélatine

2,5 dl de crème entière

50 g de sucre

0,5 dl d'eau

1 c. à c. de sucre


80 g de farine de sarrasin

70 g de farine blanche

120 g de sucre

80 + 40 g de beurre

2 pincées de sel





Mélanger les farines blanches et de sarrasin avec le sucre, le sel et 80 g de beurre. Sabler la pâte avec les doigts. Préchauffer le four à 160°. Répartir le sable grossier sur une plaque allant au four recouvert d'un papier sulfurisé et cuire 30 minutes à chaleur tournante. Laisser refroidir. Mixer grossièrement. Ajouter 40 g de beurre fond, bien mélanger. Répartir la préparation en tassant bien au fond du moule. Enfourner pour 10 minutes à 180°. Laisser refroidir. Détailler la rhubarbe en tronçons sans la peler. Ajouter le sucre et laisser compoter une vingtaine de minutes à feu moyen. Pendant ce temps, faire ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide. Mixer la préparation. Essorer la gélatine, l'ajouter à la compote et remuer avec un fouet pour dissoudre. Laisser complètement refroidir en remuant de temps en temps.

Lorsque la compote est bien froide, mais non prise, monter la crème en chantilly bien serrée. L'incorporer délicatement à la compote de rhubarbe à l'aide d'une maryse. Verser cette préparation sur le fond de biscuit. Laisser une nuit au réfrigérateur. Le lendemain, passer un coup de chalumeau ou un linge trempé dans de l'eau bouillante sur le cercle à pâtisserie pour démouler la tourte. Couper 170 g de fraises en petits morceaux. Ajouter le sucre, bien remuer et laisser reposer 30 minutes. Cuire pendant une dizaine de minutes. Récupérer le jus et y incorporer la demi feuille de gélatine ramollie dans de l'eau froide. Laissez refroidir, puis verser le coulis sur la tourte en inclinant pour bien le répartir sur toute la surface. Laisser le déborder à quelques endroits pour créer des coulures. Décorer avec le reste de fraises fraîches. Servir bien froid.

À 'origine, cette recette est faite avec des speculoos, mais je n'en avais pas acheté. Vous pouvez donc remplacer à part égales le crumble de sarrasin avec des speculoos pour réaliser le fond de biscuit.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com