guédilles au homard (canada)

Dernière mise à jour : 28 août 2019


Pour tout vous dire, j'avais pensé faire cet article un jour, mais pas tout de suite. Le homard pour moi c'était plutôt un produit qu'on trouvait au moment des fêtes sous nos latitudes. Et puis complètement par hasard je suis tombée sur des homards surgelés déjà cuits et j'ai sauté sur l'occasion. Je n'en avais jamais vu auparavant, mais c'est peut-être parce que c'est actuellement la saison de la pêche dans l'Atlantique et je dois dire que ça me fait bien plaisir de pouvoir proposer pour une fois une recette Nord-Américaine. La guédille en effet est un sandwich au homard que l'on trouve au Canada, mais aussi aux Etats-Unis, appelé là-bas "lobster roll". Il est constitué d'un pain à hot dog bien moelleux, légèrement grillé et d'une garniture de chaire de homard coupée grossièrement avec un peu de mayonnaise fraîche et quelques herbes. Nous avons eu l'occasion de découvrir ce qui doit être un des meilleurs sandwich du monde lors de notre récent périple en Gaspésie où par une chance incroyable pour les gourmands que nous sommes, la saison venait de commencer. Promis juré c'était pas fait exprès, mais remarquez on aurait pu, car en dehors des côtes bretonnes, il n'y a pas meilleur endroit pour déguster le roi des crustacés ; la région Gaspésie, Nouveau-Brunswick et les Îles de la Madeleine étant en effet réputées pour la pêche au homard.

Alors ok vous allez me dire que par soucis de qualité, il y aurait mieux fallu acheter du homard frais, mais il y a des limites au purisme, car tout luxueux qu'il soit, la guédille reste quand même un sandwich. De plus, il y a plusieurs avantages à acheter du homard déjà cuit. Premièrement, il faut savoir que ces pauvres bêtes, pour arriver vivantes en Europe, sont cantonnées dans des tubes en carton et peuvent ainsi rester plusieurs mois sans bouger et sans manger. Tout le monde se fout de notre gueule à cause de ça, mais personnellement je vois ça comme une fierté nationale, à savoir que la Suisse est à ma connaissance le seul pays à imposer au importateurs de homards des les transporter dans de l'eau et aux restaurateurs, de les étourdir avant de les ébouillanter. Je ne me fais pas beaucoup d'illusions sur les sort de ceux que j'ai acheté, mais au moins, ils n'ont pas agoniser pendant des mois avant de finir dans mon assiette. Le deuxième avantage, en dehors du prix aussi bien sûr, c'est que le travail est grandement facilité puisqu'il ne reste plus qu'à les décortiquer. On peut se demander pourquoi ce sandwich est aussi populaire sur les côtes de l'Atlantique Nord, mais il faut savoir que le homard y pullule et qu'à une époque, bien loin de son image de marque, il était considéré comme un produit de pauvre, à un point qu'une loi à dû être édictée au Massachusetts pour empêcher les maîtres de maison d'en servir plus de deux fois par semaine à leur domestique, ce qui était considéré comme une punition...étonnants comme les temps changent ! Cette recette est tirée de la génialissime chaîne youtube de la Petite Bette, qui m'a très gentiment renseignée sur les bons plans culinaires à Montréal et en Gaspésie. Les pains à hot dog ont été réalisés selon la recette des buns ICI. J'y ai pensé après coup, mais quelques tranches de concombres ferait belle figure dans ce sandwich, sentez vous libre d'adapter la garniture !


(Pour 3 gros sandwichs)

Pour la garniture

4 homards de 350 g chacun 4 petites tiges de céleri-branche 3 pains à hot dog 3 pincée de piment d'espelette 2 c. à s. d'aneth hachée

Pour la mayonnaise

1 œuf

2 dl d’huile végétale

1/2 c. à c. de sel

1 c. à c. de moutarde

Le jus d’1/2 citron



La veille, faire dégeler les homards au frigo pour le lendemain. Le jour-même, les rincer à l'eau froide et les décortiquer à l'aide d'un marteau et d'un ciseau. Récupérer ainsi la chaire contenue dans la queue, les pinces ainsi que le corail si ce sont des femelles. Détailler en gros morceaux et réserver. Passer à la préparation de la mayonnaise maison. Casser l'oeuf au fond d'un récipient haut et étroit, ajouter tous les ingrédients et finir en versant l'huile par dessus. Placer un mixer plongeant au fond du récipient et l'allumer en remontant tout doucement pour émulsionner la préparation palier par palier jusqu'à qu'il ne reste plus une trace d'huile. Poivrer, réserver. Ajouter environ 2 c. à s de mayonnaise à la chaire de homard, le but n'est pas que ce dernier dégouline de mayonnaise, mais juste qu'il soit enrobé. Détailler finement les tiges de céleri branche et ajouter le piment d'espelette ainsi que l'aneth hachée. Bien mélanger, réajuster l'assaisonnement si besoin. Faire griller les pains à hot dog, ajouter selon l'envie des tranches de concombre et des feuilles de laitues ou de céleri-branche. Garnir généreusement avec le homard, arroser de quelques gouttes de citron et servir avec une salade et quelques frites maison.


Pour la recette imprimable c'est ici!


Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com