gâteau du vully (fribourg)


Le gâteau du vully est sans conteste un des gâteaux préféré de mon Papa. Et ça se comprend. Amateur de cyclisme, il ne nous a pas fallu longtemps pour comprendre que, comme par hasard, ses roues le menaient souvent du côté du Vully, une région qu’il affectionne beaucoup pour la beauté de ses paysages…et ses boulangeries !

Aussi, il n’était pas rare qu’il nous ramène le dessert, histoire sans doutes de reprendre le doubles de calories qu’il venait de perdre. Vous pouvez rire il n’empêche, le régime a l’air de fonctionner, car il est toujours aussi athlétique !

Ce gâteau a aussi rythmer bon nombre de nos anniversaire. Avec le gâteau aux abricots et à la rhubarbe, c’est sans doute celui que j’ai dégusté le plus pendant toute mon enfance. Il était donc tout naturel pour moi d'essayer de le reproduire, ce que je m'imaginais compliqué à la base. Enfaite il n'en est rien, c'est même très facile !


Le gâteau à la crème n’est pas uniquement fribourgeois. En en trouve dans toute la Suisse Romande. Il se déguste aussi bien en sucré qu’en salé, agrémenté de cumin et d’éventuellement quelques lardons. Les jurassiens ont leur totché, les vaudois le taillé de Goumoëns ou encore la Salée au sucre. À Neuchâtel on l’appelle tout simplement tarte à la crème. L’aspect change quelque peu, mais le procédé reste le même, à savoir une pâte à gâteau levée, agrémentée de crème et de sucre.

Là encore il m’a fallu quelques essais pour arriver au résultat voulu. L’inconvénient du gâteau du Vully c’est qu’il peut parfois contenir des parties un peu plus sèches. Personnellement je l’aime avec beaucoup d’alvéoles et bien garni en crème ! J’ai encore en tête les souvenirs de repas de famille ou la bataille fut rude pour obtenir telle ou telle part. Pour éviter ce désagrément, un conseil : ne lésinez pas sur les trous…!


(Pour 6-8 personnes)


Pâte

250 g de farine

1,5 dl de lait

50g de sucre

1/2 cc de sel

15 g de levure

35 g de beurre fondu

Garniture

25 g de sucre

130 g de crème double

20 g de beurre



Mélanger le lait avec la levure. Mélanger la farine avec le sel et le sucre. Creuser un puit et verser le lait avec la levure ainsi que le beurre fondu. Pétrir en une pâte souple, étaler à la main sur une plaque à gâteau chemisée en laissant un léger bord entre le moule et la pâte, car cette dernière va prendre de la place en levant. Laisser reposer sous un linge légèrement humide jusqu’à que la pâte double de volume


Chauffer le four à 250 degres, creuser des trous avec les doigts en les trempant dans un bol d’eau au préalable. Mélanger la crème double avec 2 c. à s. de sucre. Étaler sur la pâte en plusieurs fois à l’aide d’une spatule en veillant à bien remplir les trous. Saupoudrer avec le reste du sucre. Parsemer de flocons de beurre et cuire pendant 10-12 minutes en surveillant car le dessus brule vite. Ne vous inquiétez pas de l’aspect du gâteau à la sortie du four. La crème va se rétracter en refroidissant.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com