salade d'hiver au sérac grillé, vinaigrette à la mandarine

Dernière mise à jour : 2 janv. 2019



Qui a dit qu'on ne pouvait pas faire de belles salades croquantes et colorées en hiver ? J'avoue que l'inspiration manque parfois pour cuisiner les légumes offerts par la saison. Cependant, beaucoup sont excellents en salades et même crus, comme le céleri, la carotte, le chou, la rave, le radis d'hiver, le radicchio ou encore l'endive ! Et pour contrebalancer le côté parfois un peu terreux de certains tubercules, les agrumes n'ont pas leur pareil ; l'association était donc toute trouvée ! J'ai adapté cette salade d'une recette trouvée dans CE livre que je recommande vivement : Presque Végétarien.


Pleins de couleurs et de vitamine, ces produits d'hiver tordent le coup à un préjugé qui tend à penser que la saison est culinairement terne et ennuyeuse. Ça demande parfois un peu d'imagination je vous l'accorde, mais il n'en demeure pas moins qu'il en résulte des salades plus originales que les traditionnelles salades caprese, salade verte ou autre salade de pâtes plus estivales, mais aussi plus conventionnelles.



Après les repas gargantuesques et répétés imposés à nos petits estomac, ces derniers réclament de la légèreté et de la fraîcheur. Pour ne pas être tenté d'associer cette salade avec de la charcuterie ou autre, j'y ait donc ajouté du sérac grillé pour le côté complet de la "salade repas". À accompagner donc seulement d'un morceau de pain voir d'une petite soupe de légumes. Si vous souhaitez quand même y ajouter un peu de gras, ce qui entre nous ne fait jamais de mal, je vous propose le magret séché, les noisettes concassées ou encore de belles tranches de fromages de chèvre.


Pour ceux qui ne connaissent pas, le sérac fait partie de la famille des fromages frais et maigre. Plutôt compact, il a l'avantage d'être peu cher et de se marier avec un peu près tout. Il est fait à partir du petit-lait résultant de la fabrication de fromages à pâtes pressées comme le gruyère et l'emmental. De ce fait, on le considérait à l'époque un peu comme un fromage de pauvre. Consommé aussi bien salé que sucré grâce à son goût assez peu prononcé, on le trouve facilement dans n'importe qu'elle laiterie et même certains supermarchés.



(Pour 2 assiettes)


400 g de betteraves cuites

3 oranges

6 belles tranches de sérac

1 oignon rouge

15 cm de radis blanc

1 c. à s. d'huile d'olive


Pour la vinaigrette


2 c. à s. d'huile de noisettes

2 jus de mandarine

1 c. à s. de vinaigre de vin rouge

1 petite échalote hachée


sel, poivre




Préchauffer le four à 200° chaleur conventionnelle. Couper les betteraves en tranches. Disposer les tranches sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson, badigeonner d'huile d'olive, saler, poivrer et enfourner pour 20 minutes. Pendant ce temps, éplucher les oranges à vif et couper en tranches. Peler et détailler le radis blanc. Ciseler l'oignon rouge. Préparer la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients. L'huile de noisette peut être remplacée par de l'huile de colza. Saler et poivrer.


Dresser la salade en alternant les tranches de légumes. Arroser avec la vinaigrette et répartir l'oignon rouge. Poêler les tranches de sérac quelques minutes d'un seul côté et répartir sur la salade. Servir aussitôt.



Pour la recette imprimable c'est ici !


Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com