couronne des rois

Dernière mise à jour : janv. 30


Notre galette à nous ici en Suisse, se présente plutôt sous forme de grosses boules de brioche recouverte de sucre grêlons et d'amandes effilées. En tout cas je l'ai toujours vu sous cet aspect dans nos boulangeries. Bien sûr il est aussi possible de trouver la galette à la frangipane et à la pâte feuilletée, mais gustativement, la notre s'inspire curieusement plus de celle du sud de la France : une brioche sucrée en forme d'anneaux recouverte de gros morceaux de fruits confits.


La tradition de la galette des rois remonte à très longtemps dans notre patrimoine. L'Épiphanie est sensée célébrer la visite des rois mages au petit Jésus, mais en fait, elle serait plutôt née lors des Saturnales, qui étaient des fêtes romaines. Ce qui prouve une fois de plus l'origine païennes de bons nombres de célébrations chrétiennes. Les romains avaient alors coutume d'échanger les rôles entre maîtres et serviteurs, ceci pour déjouer les pièges de la divinité Saturne. Ainsi, au cours d'un grand banquet, une fève était placée dans un gâteau dont on distribuait les parts par tirage au sort. L'heureux gagnant devenait alors le roi du jour et pouvait exaucer tous ses désirs avant de revenir à sa condition d'esclave.



Si vous cherchez une brioche moelleuse à la mie délicieusement beurrée et filante, n'allez pas plus loin, cette recette est pile ce qu'il vous faut ! Je ne me souviens plus exactement d'où je la tiens, car je la réalise depuis un petit moment déjà, mais il me semble que je l'avais tout simplement adaptée à partir de la recette de la tresse au beurre. En gros, la brioche c'est juste plus de sucre et (beaucoup) plus de beurre ! En dehors de la fête des rois, vous pouvez lui donner la forme que vous voulez, tressée ou en boule cuite dans un moule à cake par exemple pour une forme plus traditionnelle. La plupart des recettes de brioche contiennent un ou plusieurs oeufs.

La vraie recette de la brioche traditionnelle française a une mie jaune justement à cause de l'oeuf qu'elle contient en plus du beurre. Je n'en ai pas mis ici, car je trouve que, pour un résultat équivalent, les brioches contenant de l'oeuf sèchent très vite. Or, on a souvent tendance à la préparer la veille pour le lendemain et rien de plus désagréable que de constater qu'elle a déjà sécher pendant la nuit. Aucun problème donc avec cette recette. Il vous suffira de la conserver intacte, bien emballée dans un linge propre.

Alors, qui sera le roi du jour ?




(Pour une couronne)


500 g de farine blanche

3 dl de lait

80 g de sucre

120 g de beurre

20 g de levure fraîche

2 pincée de sel

2 c. à s. de sucre grêlons

3 c. à s. d'amandes effilées

1 oeuf battu.









Mélanger le sucre, le sel et la farine. Creuser un puit, y verser le lait tiède et y émietter la levure. Pétrir en une pâte homogène. Ajouter petit à petit le beurre froid coupé en morceaux et l'intégrer dans la pâte jusqu'a que cette dernière soit élastique, souple, homogène et ne colle plus au plan de travail.


Laisser reposer dans un saladier recouvert d'un linge humide pendant 2h. La pâte doit doubler de volume, pas plus.


Dégazer la pâte et former 8 boules d'environs 100 g chacune. Le restant formera la grosse boule centrale. Disposer les pâtons régulièrement. Aucune important s'ils ne se touchent pas, il se colleront ensemble lors du passage au four. Dorer une première fois et laisser lever 30 minutes. Préchauffer le four à 180° chaleur tournant.

Dorer une deuxième fois, saupoudrer d'amandes effilées et de sucre grêlons. Cuire 25-30 minutes en bas du four.

Même cuite, la brioche encore chaude est un peu fragile donc ne faite pas comme moi, laissez-la refroidir sur la plaque et ensuite transférez sur une grille quand elle a refroidie...



Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com