Clafoutis aux mûres

Dernière mise à jour : 24 oct. 2018



En termes de desserts, il n’y a pas plus facile et rapide à faire que le clafoutis. Il suffit de mélanger des ingrédients pour en faire une pâte, la verser sur des fruits et mettre le tout au four. Rien de plus simple et idéal pour un dessert improvisé, car les ingrédients qui le compose font généralement partie des placards de n’importe quel foyer.

Pourtant, lui et moi on n’a pas toujours été copain. J’ai fait mon premier clafoutis sur le tard et j’avais trouvé l’ensemble pâteux et un goût d’œuf trop présent. Je l’avais fait traditionnellement aux cerises. C’est en ramassant les mûres derrière la maison que j’ai eu l’idée d’en faire un dessert et franchement, je trouve que les mûres se prêtent encore mieux à la recette que les cerises. L’avantage du clafoutis, c’est qu’il s’accommode à peu près avec n’importe quels fruits : abricots, pruneau, fraises, mirabelles, figues, agrumes. On peut même en faire au chèvre, avec des légumes ou glisser des pépites de chocolat dans l’appareil (pas avec le chèvre, on est bien d’accord).

Pour enlever ce goût d’œuf, j’ai simplement changé de recette et j’ai été beaucoup plus convaincue par la dernière version. Elle provient d’un vieux magazine Avantages ICI que j’avais découpé. En ce qui concerne les mûres, allez en ramassez dans la forêt (les laver) ou achetez en au marché. Celles des supermarchés sont infectes…pour cette recette, choisissez des fruits bien mûrs !



Le clafoutis est un dessert originaire du Limousin. Son nom viendrait de l’occitan clafir qui signifie « remplir ». C’est en gros un cousin du far breton et du plan pâtissier. Apprêté avec d’autres fruits, on l’appelle aussi une flognarde (ou flaugnarde). Vous pouvez le servir froid ou tiède. Ici, j’ai utilisé des petits moules à crème brûlée, parce-que ça me permet de ne pas me prendre la tête et de mettre une simple couche de fruits. J’aime quand ces derniers sont bien présents par rapport à la pâte, elle-même n’ayant pas énormément de goût. Vous pouvez aussi tout à fait utiliser des ramequins ou alors faire un grand clafoutis dans un plat allant au four. Vous devrez peut-être mettre un peu plus de fruits, mais la proportion de pâte devrait être suffisante. Il vous faudra en revanche prolonger la cuisson. Fiez-vous à la couleur de la pâte, mais en gros, comptez une quarantaine de minutes de cuisson.


(Pour 6 ramequins)


500 g de mûres

25 g de beurre

3 œufs

60g de sucre de canne

60g de farine

20 cl de lait












Beurrer généreusement les ramequins, répartir les mûres en couches selon la hauteur du moule.

Faire fondre le beurre jusqu’à qu’il prenne une belle couleur noisette. Fouetter les œufs avec le sucre.

Ajouter la farine, puis le lait.

Donner un coup de mixeur plongeant et verser le beurre dans la pâte.

Répartir la pâte dans les ramequins en gardant à l’esprit que cette dernière va légèrement gonfler à la cuisson.

Cuire à 180° chaleur tournante dans un four préchauffé pendant 15 à 20 minutes pour des ramequins plats comme ceux sur la photo

Ajouter une dizaine de minute pour des ramequins et une vingtaine de minutes pour un plat à gratin.

Laisser refroidir quelques minutes, saupoudrer de sucre glace et servez aussitôt.

Vous pouvez très bien préparer la pâte un peu en avance et cuire les clafoutis à la dernière minute.

Redonnez juste un coup de mixeur plongeant avant de verser l’appareil sur les fruits.





La recette imprimable c'est par ici


Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com