tourte aux pommes et aux airelles


L’automne, et plus particulièrement la saison de la chasse, est indissociable de l’airelle. Cette petite baie acidulée, au goût légèrement astringent est un des ingrédients incontournables de la cuisine dit « nordique ». La Suède, le Danemark ou encore la Norvège l’intègre dans bon nombre de leurs plats, surtout salés. Les fameuses boulettes, sauce à l'airelle, d'un géant suédois du meubles, ça vous dit quelque chose ?


Chez nous on la trouve aussi, mais surtout servie en condiment de la chasse. Cette confiture se marie à merveille avec le gibier. Appréciant les climats froids et les sols plutôt acides, l’airellier se plaît assez bien sous nos latitudes. On en trouve l’ailleurs dans les Grisons. Nous avons d’ailleurs décidé qu’en été, nous en planterons un dans notre jardin. On verra bien si ça donne quelque chose !

C’est ici en version sucrée que nous avons décidée d’accommoder cette petite baie. Je ne l’avais encore jamais vue dans un dessert, mais je me suis dit que son acidité serait utile pour contrebalancer le sucre des pommes caramélisées. Je voulais mettre une recette de tourte aux pommes, raisins secs et noix de pécans mais pur être honnête, je trouvais l’ensemble un peu lourd et trop sucré. Tout ne marche pas toujours dans nos essais, et c’est parfois extrêmement frustrant. Mais nous ne proposons sur le blog que les recettes qui nous convainquent au niveau du goût. Si vous n’avez pas envie de vous embêter avec les croisillons vous pouvez très bien la recouvrir complètement ou alors, réaliser une simple tarte. Divisez alors les quantités de pâte en deux.


Une dernière chose, choisissez une variété de pommes qui tient à la cuisson. Comme vous devez les poêler avant, il ne faudrait pas qu’elles se transforment en purée.


(Pour 8 personnes)


1,7 kilo de pommes

280 g d’airelles fraîches

3 c. à s. de mélasse

1 noix de beurre


Pâte brisée à la cannelle


300g de farine

120g de beurre

55g de sucre

1 bonne pincée de sel

2 cc de cannelle

50g d’eau

1/2 œuf battu (garder le reste pour la dorure)


Sabler le beurre, la farine, le sucre, le sel, la cannelle. Ajouter l’eau et l’œuf, pétrir, former une boule, mettre toute la nuit au frigo

Éplucher les pommes, les couper en quartier. Laver les airelles. Dans une poêle, faire fondre le beurre, y ajouter la mélasse. Y faire revenir les pommes jusqu’à qu’elles soient tendres et un peu caramélisées, mais pas défaites. Suivant la taille de votre poêle, procédez en deux fois et dans ce cas, utilisez 1 cs de mélasse à chaque réserver les pommes.

Dans la même poêle, ajouter la derniers cuillère à soupe de mélasse et y faire revenir brièvement les airelles.


Chemiser un moule de papier cuisson. Couper la pâte en deux. L’étaler et utiliser la première pour foncer le moule. La deuxième servira pour les croisillons et la décoration. Disposer une couche de pommes, répartir la moitié des airelles, une seconde couche de pommes et le reste des airelles. Découper des larges bandes de pâtes et les entrelacer en croisillons. Couper les bandes de pâte qui dépassent et fermer la tourte en tressant deux bandes sur elles-mêmes. Dorer, saupoudrer de sucre glace et cuire à chaleur tournante dans un four préchauffé à 180 degrés pendant 40 minutes.


Pour la recette imprimable, c'est ici !


Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com