tarte fondante à la courge et à la mélasse

Dernière mise à jour : 31 oct. 2019


La célébrissime pumkin pie américaine ou aussi tarte à la citrouille !! Traditionnellement consommée à Thanksgiving aux Etats-Unis et au Canada, mais aussi pendant tous les mois d'octobre-novembre, c'est LA tarte automnale par excellence, façonnée avec un légume qui mine de rien, a mis un certain temps avant d'arriver chez nous : la courge ! On a souvent tendance à penser, un peu comme le poireau, qu'elle a toujours fait partie de notre quotidien culinaire d'européen, mais la courge est belle et bien américaine et même nord-américaine. Elle n'a mis les pieds sur notre continent qu'au 17e siècle en s'installant d'abord en France, puis en Angleterre. C'est d'ailleurs pour cette raison que la fête celtique de la Toussaint, qui a été exportée sur le Nouveau-Continent et rebaptisée Halloween, avait recours aux navets pour faire office de Jack-O-Lantern. Afin de faire perdurer cette tradition, les immigrés écossais et irlandais ont simplement remplacé ces derniers par des cucurbitacés locaux qui sont même venus supplanter le navet dans la mémoire populaire.

Pour en revenir à notre tarte, paradoxalement, si on trouve des traces de pumkin pie dans la littérature anglaise du 17e siècle, ça n'est qu'au 19e siècle qu'elle fait une incursion dans la cuisine américaine et a été associée au repas de Thanksgiving au même titre que la dinde.

Fidèle à eux-même, les américaines confectionnent cette tarte à grand renfort de produits industriels à savoir entre autre lait concentré, mélange d'épices à pumkin pie et boîte de conserve de purée de courge...En même temps, qui pourrait le leur reprocher ? Les légumes ne sont pas forcément ce qui se trouve le plus facilement dans les supermarchés américains. Benjamin m'a raconté récemment que deux de ses étudiants américains avaient été tout simplement éberlués en pénétrant dans une Coop pour la première fois et découvrant le rayons fruits et légumes ...Moi en revanche, ça m'arrangeait bien de faire moi-même ma purée de courge, car je suis souvent à court d'idée pour utiliser les restes qui traînent dans le bac à légumes du frigo. J'ai donc décidé de la rendre moins industrielle, ce qui en soit n'avait pas grand chose de compliqué. Ce qui l'était plus en revanche, c'était de reproduire cette consistance onctueuse bien fondante délicieusement parfumée aux épices. Pour ce faire, j'ai modifié une recette trouvé sur le blog, La Cuisine de Bernard, ICI et le moins que l'on puisse dire c'est que l'essai a été concluant ! J'ai vu qu'on pouvait en brûler le dessus, exactement comme une crème brûlée, ce qui doit être atrocement cochon. L'avantage de cuire la courge au four, et non à l'eau, c'est que le goût de la courge sera plus concentré et la purée beaucoup moins humide (ce qui modifierait la texture finale). N'importe quelle sorte de courge fait l'affaire, adaptez simplement la dose de sucre !

(Pour un moule de 30 cm de diamètre)


100 g de farine blanche

50 g de farine bise

1 bonne pincée de sel

1 c. à s. de sucre

1 oeuf

60 g de beurre


1 kg de courge vidée

60 g de mélasse

50 g de sucre de cannes

1,5 dl de crème

2 œufs

1 cc de cannelle

1 cc de muscade

1/2 cc de girofle

1/2 cc de gingembre

1/2 cc de cardamome



Faire cuire les quartiers de courge, entiers mais vidés des graines à 180 degrés pendant environ 45 minutes. A l’aide d’une cuillère, recueillir la pulpe, mixer pour obtenir une purée bien lisse.

Préparer la pâte, mélanger les farines, le sel, le sucre et le beurre en petits cubes. Sabler avec les mains pour obtenir une poudre grossière. Ajouter l’œuf, rassembler en une boule, fraser avec la main pour bien incorporer le beurre. Saupoudrer le plan de travail de farine, étaler la pâte. Foncer le moule en appuyant bien sur les bords. Précuire à blanc une dizaine de minutes à 180°.

Mélanger la purée de courge avec le sucre, la mélasse et les épices. Détendre avec la crème. A l’aide d’un fouet, incorporer les œufs un à un. Verser l’appareil dans le moule. Cuire à 180 degrés four préchauffé pendant 30-35 minutes.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com