soupe à la courge

Dernière mise à jour : 15 déc. 2021


En Suisse, chaque foyer a SA recette de soupe à la courge. Ce légume arrive en effet à un moment où il n’y a pas grand choix niveau légumes, même si elle peut se consommer encore tout au long de l’hiver, conservée dans des conditions adéquates. Toute recette est donc bonne à prendre : en soupe, en gratin, en frites, en chutney, farcie, rôtie, bouillie, en gnocchis, une infinité de possibilités existent ! Cependant, la soupe reste la forme la plus connue et donc la plus courante...un incontournable de la menagère helvète ! De nombreuses versions existent. Ces derniers temps, beaucoup de recettes l’agrémentent d’exotisme avec moult épices ou lait de coco. Mais j’avoue préférer la version traditionnelle, très légèrement crémée.


Pour moi la soupe à la courge, c’est un peu comme le papet vaudois, la bolognaise ou encore le gratin dauphinois. Tout le monde est persuadé d’avoir en sa possession LA meilleure recette et c’est souvent vrai ! Après tout, il n’y a rien de mal à vouloir faire les choses comme nous les aimons. Mais pourquoi y a-t-il des plats que nous préférons cuisinés d’une certaine manière plutôt qu’une autre ? En fait, je crois que ces plats sont intimement liés à des souvenirs avant tout. On ne va pas se mentir, nous avons souvent tendance à les reproduire tels que les cuisinaient nos parents ou nos grands-parents parce que cela nous conforte peut-être dans ce souvenir et dans ce qu’il véhicule en nous.


Quand je pense soupe à la courge, je vois un grand plateau de fromages, un pain aux noix, une salade de doucette…pourquoi pas quelques graines de courge ou un peu de persil sur le dessus. Ma tante l’agrémente de petites cubes de gruyère qui en fondant font pleins de fils, un vrai régal. Elle se marrie aussi très bien avec la tête de moine. Quand j’en cuisine, j’en fais tout le temps de grandes quantités à la fois. Elle se congèle très bien et servira pour un souper rapide, lorsque le temps ou l’inspiration viennent à manquer. De plus, elle permet d’utiliser une bonne quantité de courge d’un coup. Des recettes toujours pratiques quand il s’agit de ne pas gaspiller les monstres du jardin.

C’est un peu toujours pareil. On en découpe un quartier et le reste finit par pourrir au frigo dans un recoin du bac à légumes. Il faut dire qu’elle se conserve plutôt bien alors on se dit qu’on a le temps de réfléchir...Ne soyez pas tentés de la jeter si la surface se couvre de points verdâtres. Souvent, l’intérieur est encore tout à fait consommable une fois la partie gâtée retirée.


(Pour 6-8 personnes)


2 kg de chaire de courge

1,5 dl d’eau

1 dl de crème

1 c. à s. d’huile

sel

poivre


Peler la courge, retirer les graines à l’aide d’une cuillère. Découper la chaire en gros cubes. Vous devez en peser 2 kg. Dans une grande casserole, faire chauffer l’huile. Faire revenir brièvement les morceaux de courge pour exhaler les saveurs. Mouiller avec l’eau, saler, poivrer. Monter à ébullition puis laisser mijoter 30-40 minutes avec un couvercle. La courge doit être très fondante et quasiment défaite. Passer au mixeur plongeant. Remettre la casserole sur le feu et ajouter la crème. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire, bien mélanger. Servir aussitôt avec les accompagnements de votre choix.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com