salade d'aubergines au sérac d'alpage

Dernière mise à jour : 2 sept. 2020


Notre pauvre Nikon D600 a rendu l'âme après cette séance photo. Tombé accidentellement du haut d'une table sur le carrelage, nous avons juste eu le temps de réaliser ces derniers clichés avant qu'il ne nous lâche entre les mains. Étant d'occasion et ayant déjà bien vécu, son heure avait malheureusement sonnée. C'est quand même avec un pincement au coeur que j'ai dû le remplacer, parce que je considère que je lui dois beaucoup. Grâce à lui je suis passée en mode manuel et j'ai énormément progressé. De photos passables, je tend gentiment vers un résultat qui commence à me plaire, même s'il me reste beaucoup à apprendre. Place donc au Nikon D800 : une occasion en or trouvée grâce au magasin PhotoVision à Neuchâtel, que je recommande chaudement. Je n'ai pas encore réalisé de photo avec parce que j'attend toujours le retour de réparation de mon objectif, amoché lui aussi dans la chute, mais je me réjouis d'avance de cette nouvelle aventure qui commence ! Comme quoi le bonheur se trouve parfois en seconde main.

Cela faisait un moment que j'avais envie de publier une recette de salade sur le blog, mais il est parfois difficile de sortir des sentiers battus avec les salades d'été. Pour le coup, le sérac amène un vrai plus je trouve. Il fait partie de ces produits que je consomme à outrance pendant des périodes et ensuite, plus du tout, avant de le redécouvrir quelques semaines plus tard...et la boucle recommence ! Peu gras, protéiné, produit local par excellence, il a tout bon. Ce fromage frais est une manière d'utiliser le petit lait résultant de la fabrication des fromages à pâtes pressées comme le gruyère et l'emmental. Il est de ce fait un ami fidèle des paysans et des vachers, faisant partie de leur casse-croûte depuis plusieurs siècles. Il n'y a pas de raison pour ne pas continuer à perpétuer la tradition !


(Pour 3 personnes) 3 grosses aubergines 150g de sérac

1 échalote

1 petit bouquet de livèche

1 demi-douzaine de branche de thym


3 c. à s. d'huile de colza

2 c. à s. de vinaigre de pomme

sel, poivre


huile d'olive gros sel






Couper les aubergines en tranches épaisses dans le sens de la largeur. Les disposer en couches au fond d'un grand saladier en salant entre les couches. Laisser dégorger pendant une trentaine de minutes. Essuyer le sel et l'eau rendue par les aubergines, disposer sur une plaque allant en four. Les enduire d'huile avec un pinceau. Faire cuire 25 minutes de chaque côtés dans un four préchauffé à 180° chaleur tournante. Laisser refroidir. Émincer l'échalote, ciseler grossièrement la livèche, effeuiller le thym. Réunir les ingrédients de la vinaigrette, saler. Emietter le sérac Disposer les aubergines en rosace sur une assiette. Répartir dessus le sérac et l'échalote. Parsemer avec le thym et la livèche. Arroser avec la vinaigrette. Servir froid ou tiède avec des tranches de pain de campagne.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com