le riz aux chanterelles persillées de jacques


La représentation. J'imagine que tous ceux qui ont regardé la série Black Mirror se souviennent de cet épisode qui décrit une société basée sur la valorisation de notre image en terme de réseaux sociaux. Pour les autres je l'explique brièvement.

Le monde est régi par une application où les gens se voient attribuer une note en fonction de l'image que les gens perçoivent d'eux. Cette perception est aussi influencée par les gens que l'on côtoie et bien sûr à la note qui les représente, car ce système de notation, attribué à toutes heures de la journée, façonne une note globale. La moindre activité sociale : obtenir un appartement, louer une voiture, s'inscrire dans une salle de sport, etc... dépend de votre note. Plus elle est élevée et plus vous aurez droit aux meilleurs avantages sociaux (meilleur emploi, meilleure place dans le métro, accès facilité aux services, etc...). À l'inverse, s'énerver au volant, renverser malencontreusement la boisson de quelqu'un, avoir une discussion animée avec une vendeuse etc...peut faire chuter votre note globale et vous fermer la porte à certains service comme prendre l'avion. Cela pousse les gens à adopter un comportement exagérément courtois dans n'importe quelle situation de la vie courante et à ne fréquenter que les personnes qui constituent le haut du panier en terme de notation.

Cette épisode grinçant a évidemment pour but d'orienter une réflexion sur notre utilisation des réseaux sociaux, et en particulier d'Instagram. Bien que grossissant le trait, en analysant un peu la situation, on se rend compte que la réalité n'est peut-être pas si éloignée de la fiction...

En effet, j'ai appris récemment sur Instagram, grande naïve que je suis, que les gens ne "like" pas les posts qui leur plaisent en fonction de leur contenu. Non quant bien même la photo est belle, elle ne vaut rien si la personne n'a pas à son actif un certain nombre de followers. De même, il faudrait toujours suivre moins de gens que ce qu'on a de followers. Ainsi, votre contenu n'est digne d'intérêts que si un certain nombre, jugé suffisant, de personnes vous suivent sur le réseau social. Sur internet, la valeur d'une personne n'est plus liée à sa bonté de coeur, à ses compétences, ou encore ses talents...elle est liée au nombre de personnes qui la suivent, et donc à l'image qu'elle renvoie. Quand bien même, cette image est faussée. Aujourd'hui, nous savons tous que les plus grands influenceurs disposent d'une team de choc pour réaliser leur post instagram : maquilleur, stylistes, photographes et j'en passe. On pourrait se dire que ce jeu dangereux de représentation ne concerne que cette frange là de la population, qui a bien choisi d'y jouer après tout. Et pourtant...j'ai appris récemment, par le biais de la vidéo d'une youtubeuse que j'aime beaucoup et qui n'a rien à voir avec la cuisine (son compte ICI), que sa soeur s'est vu refuser un emploi sous prétexte qu'elle n'avait pas assez de followers sur instagram...Comme quoi gentiment, on y arrive...et ça fait peur. Aussi, forts de nos 86 petits followers sur instagram, on vous propose une recette de riz aux chanterelles persillées qui nous vient d'une type qui n'a ni facebook, ni instagram, ni twitter, ni pinterest, et qui est pourtant, est un père de famille exemplaire, enseignant reconnu et un passionné de nature, d'histoire et de voyage ; à savoir : mon Papa !



(Pour 2 assiettes)


300 g de chanterelles

160 g de riz parboiled

1 bonne poignée de feuilles de persil plat

1 oignon

2 c. à s. de crème fraîche

1 1/2 c. à s. d’huile d’olive

Sel, poivre

(Pour 2 assiettes)











À l'aide d'une pinceau humide, nettoyer les chanterelles. Émincer l'oignon. Hacher le persil. Au fond d'une poêle, faire chauffer 1 c. à s. d'huile d'olive. Faire revenir l'oignon puis ajouter les chanterelles. Saler, poivrer. Faire cuire à feu moyen puis ajouter la crème fraîche et le persil. Bien mélanger, réserver au chaud. Dans une casserole, faire revenir le riz dans le reste de l'huile d'olive. Cuire comme un risotto en rajoutant petit à petit de l'eau salée jusqu'à que le riz soit cuit, mais encore un peu croquant. Servir aussitôt le riz bien chaud avec la garniture aux chanterelles.


Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com