gelée de coings au piment


Lorsque vous tapez « gelée » sur les moteurs de recherche, le mot qui y est directement associé est « coings ». Autant vous dire que ça n’est pas une recette inédite que ne vous proposons aujourd’hui. Mais la gelée de coing est l’une des confitures star de l’automne et ça nous semblait impensable de ne pas proposer notre version sur la blogosphère. L’idée d’y ajouter du piment vient d’une recette d’un vieux livre de conserves malheureusement introuvable de nos jours en librairie qui proposait une gelée de pommes sauvages au piment.



Il n’est pas toujours évident de trouver des coings dignes de de ce nom en supermarché. Il n’est pas évident d’en trouver tout court d’ailleurs, car ça n’est pas un fruit très à la mode. Long à préparer puisqu’il ne se consomme que cuit, sa chaire coriace rebute bien des consommateurs…aussi je vous conseille plutôt d’en acheter au marché. Pour les plus chanceux, comme nous, vous habitez peut-être à proximité d’un gentil voisin tout disposé à vous confier quelques fruits (une dizaine suffit largement).

D’ailleurs encore merci les voisins !


La méthode de préparation de la gelée que je vous propose aujourd’hui permet de conserver la chaire. Cette dernière est souvent jetée, et ceci pour deux principales raisons. D’une part parce que faire infuser des coings entiers permet de s’épargner la corvée de l’épluchage (ce que je comprends tout à fait). Et d’autre part, parce qu’en dehors de la pâte de coings, on manque souvent d’idées pour accommoder la pulpe restante. Pas de panique, on y a pensé pour vous, alors restez attentifs aux prochaines recettes ! ;-)