gâteau moelleux chocolat/betterave

Dernière mise à jour : 18 mars 2019


Plus incontournable que ça tu meurs, le gâteau au chocolat trône à une place respectable dans nos fiches de desserts depuis belle lurette. Gâteau favori des enfants, on y a souvent recours aux anniversaires car c’est la garantie d’un gâteau pas trop technique et qui, généralement, plaît à tout le monde ! Cependant pour qu’il remplisse le critère phare de tout bon gâteau au chocolat, à savoir ne pas être sec, ça n’est pas toujours évident.

Ça n’est pas forcément le gâteau que je réalise le plus souvent, car je le trouve souvent un peu trop lourd pour finir un repas et je n’ai pas l’habitude de réaliser des pâtisseries pour les collations. Toutefois, comme tout cuisiner amateur qui se respecte, j’aime bien avoir une bonne recette sous la main au cas où.


Et c’est là que ma petite histoire entre en jeu.

L’effet de mode gagne aussi l’univers de la cuisine. Il y a des périodes comme ça où vous ne pouvez pas y échapper : pas moyen d’ouvrir un magazine ou un journal sans qu'une version de ladite recette en vogue trône en bonne place, il y a eu le gâteau magique, le sapin feuilleté au pesto pour l’apéro et plus récemment, le gâteau chocolat courgette ! De manière plus générale, les légumes (et même le fromage, allez jeter un coup d’œil à cette recette) sont de plus souvent servis en dessert et je dois dire que c’est une tendance qui me plait bien ! L’autre avantage non négligeable c’est que ça permet de diminuer la proportion de matière grasse, car ça génère le moelleux et l’humidité habituellement apportés par le beurre.

L’idée d’un gâteau chocolat courgette ne me tentais pas plus que ça, et en plus on en voyait des recettes partout, j’ai donc décidé de le substituer par de la betterave ! Coïncidence extraordinaire, le jour même ou je me suis dit que j’allais essayer ça, j’achète un numéro de RÉGAL ou figurait une recette de gâteau/chocolat betterave (si ça c’est pas le karma) dont j’ai simplifié la marche à suivre et les ingrédients et diminué encore la quantité de beurre. Je pense même qu’on pourrait se permettre de ne pas en mettre du tout. Le résultat est très digeste et la betterave absolument indétectable à condition de le laisser refroidir. Voici un gâteau au chocolat ultra moelleux, facile et rapide à faire et dont on peut se servir une part supplémentaire en culpabilisant (beaucoup) moins, c’est pas magique ça ?



(Pour 8 personnes)


300g de chocolat noir

300g de betterave crue

130g de sucre

50g de beurre

120g de farine

5 petits œufs ou 4 gros

1 c. à s. de cacao en poudre

7g de levure chimique











Peler et râper les betteraves assez finement. Le calibre doit être identique à du fromage râpé. Fouetter les œufs avec le sucre. Faire fondre le chocolat avec le beurre et ajouter au mélange. Ajouter la farine, la levure et le cacao en poudre. Mélanger en une masse bien homogène. Terminer en incorporant la betterave râpée. Beurrer généreusement un moule, y couler la masse et faire cuire à 160 degrés chaleur tournante pendant 45 minutes. Laisser refroidir une dizaine de minutes et démouler délicatement le gâteau en le retournant sur une assiette. Servir bien froid



Pour la recette imprimable c'est ici


Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com