fleurs de courgettes farcies à la ricotta de pomy

Dernière mise à jour : 7 juil. 2020


C'est avec un plaisir non dissimulé que nous avons acheté de la ricotta de la laiterie-fromagerie de Pomy. Dans la foulée, nous en avons aussi trouvé, d'un autre producteur, à La Ferme, à Yverdon. Je l'avoue sans détour, nous sommes de grands fans de ricotta. On s'en sert pour la pâtisserie, sur des pizzas, dans des risottos, dans des rillettes de poissons, et même en salade (notre recette de salade de melon, ricotta et thym est à retrouver ICI). Depuis quelques années déjà, l'on trouve de la mozzarella suisse et même de la mozzarella de bufflonne suisse ! L'occasion de donner ses sous à quelqu'un d'autre qu'à une célèbre marque italienne au paquet bleu et au logo rouge et vert...et de se dire également qu'on est tout à fait capable de faire aussi bien voir mieux que les italiens !

Mais plus qu'une question de se pousser du col, c'est surtout la satisfaction de pouvoir encourager un circuit court et une fabrication non industrielle. Une manière de plus de valoriser ses éleveurs qui se lancent dans des beaux défis et les relèvent avec brio ! Je ne sais pas si vous avez pu le constater, mais on s'est rendu compte ses derniers temps que nos influences étaient plutôt au sud, voir très au sud (avec cet incroyable rôti de porc cubain ICI). La faute à l'été qui pointe plus que le bout de son nez ! Une courgette est même en train de se développer au jardin, on en était tout retourné. L'on voit aussi les pêches, les melons et les abricots re-coloniser les étals et on se met à rêver de grillades, de salade de tomates mozzarella, de melon au jambon cru et autre focaccia ! Après tout, à l'exception des desserts, car les cerises, abricots et fruits rouges sont bien présents dans nos jardins et vergers, la Suisse a peu de plats emblématiques qui utilisent les produits de l'été. Aussi, du moment qu'ils poussent très bien chez nous, il n'y a aucun mal à piquer quelques influences chez nos voisins méditerranéens !


(Pour 2-3 personnes) 1 douzaine de fleurs de courgette

350 g de ricotta fraîche

7 tomates séchée

1 dizaine d’olives noires dénoyautées

2 c. à s. de parmesan râpé

1 grosse poignée de feuilles de basilic

1 c. à s. d’huile d’olive

1 c. à s. de chapelure


sel, poivre






Ôter l'excédent d'huile des tomates séchées. Les hacher finement. Faire de même avec les olives ainsi qu'avec les feuille de basilic. Écraser grossièrement la ricotta à la fourchette dans un saladier. Ajouter les olives, les tomates séchées, le basilic, le parmesan. Bien mélanger. Rectifier l'assaisonnement en sel, poivrer. Réserver. Si vous prenez des fleurs des courgettes dans votre jardin, assurez vous de ne cueillir que les mâles et d'en laisser quelques unes pour fertiliser les femelles. Faute de quoi, vous n'aurez pas de courgettes ! Inutile de les laver, déloger juste les éventuelles insectes. Écarter délicatement les pétales et retirer le pistil avec le doigt. Mettre la farce dans une poche à douille et farcir les fleurs de courgettes une à une. Les disposer dans un plat allant au four. L'excédent de farce peut être mis autour des fleurs. Arroser avec l'huile d'olive, saupoudrer de chapelure. Enfourner pendant 15 minutes dans un four préchauffer à 180° chaleur tournante. Servir avec une salade et des toast de pain de campagne, ou comme tapas pour l'apéro.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com