dorades grillées au fenouil et au citron

Dernière mise à jour : 7 oct. 2019


Décidément, lorsqu'il s'agit de trouver de l'inspiration pour des recettes estivales, je me rapporte invariablement à la cuisine grecque. Nous avons déjà publié la recette de la moussaka ICI il y a peu et il y a fort à parier que d'autres prochaines recettes s'y rattacheront aussi. Je l'avoue sans encombres, j'adore les produits d'été et tout ce qui tourne autour, mais au contraire de l'automne par exemple, ça n'est pas forcément ceux qui m'inspire les recettes les plus créatives. Les légumes estivaux sont en effet ceux qui sont le plus cuisinés dans la blogosphère et dans les magazines culinaires. Il devient donc difficile d'imaginer des plats qui sortent un peu de l'ordinaire et que l'on a pas l'impression d'avoir déjà vu cent fois. Bien sûr, on peut toujours trouver une sauce, une épice ou une herbe qui sort un peu des sentiers battus, mais au final, ça reste une aubergine au four ou une courgette farcie. Non pas que ça ne soit mauvais, car on en mange régulièrement, mais au moment de créer le blog, on avait à coeur de proposer, en plus de certains classiques, des recettes un peu originales.

Si je me rapporte souvent à la cuisine grecque lors des périodes de canicule, c'est que cette dernière est principalement axée sur les légumes et les produits de la mer en plus d'être simple et particulièrement goûteuse. Concernant ce qu'on a dit un peu plus haut, vous remarquerez quand même que la recette d'aujourd'hui n'est pas non plus d'une inventivité folle, mais c'est tout simplement bon alors il n'y avait pas de raison qu'on n'en fasse pas un article. J'en ai eu l'idée en ramassant les derniers fenouils du jardin. J'avais bien envie de faire quelque chose avec les feuilles et leur parfum anisé et c'est comme ça que j'ai décidé de l'utiliser comme lit pour braiser du poisson. Et si je vous parle de la cuisine grecque, c'est parce que je suis intimement persuadée d'avoir déjà goûter là-bas du poisson grillé sur des sarments de fenouil. On s'accordera donc sur le fait qu'on a pas inventé grand chose...au contraire de Jean-François Piège, autoproclamé dans top chef inventeur du "mijoté moderne" parce qu'il cuit du homard sur des noix de coco alors que la cuisson sur du foin ou de l'écorce existe depuis des décennies...C'était pour la pique du jour, sans plus attendre la recette !




(Pour 3 personnes)


3 dorades vidées et écaillées 1 bouquet de feuilles de fenouil

2 c. à s. d'huile d'olives

1 dl d'eau

1 citron


sel, poivre










Sous un filet d'eau froide, rincer les dorades en prenant bien soin d'enlever les dernières écailles. Utiliser pour ce faire un couteau de cuisine. Saler généreusement les deux côtés ainsi que l'intérieur du poisson. Huiler un plat allant au four et disposer les feuilles de fenouil lavées au fond. Disposer les dorades par dessus. Poivrer. Couper un citron en deux. Presser la première moitié au-dessus des dorades. Couper l'autre moitié en rondelles et en farcir les poissons. Arroser avec l'eau puis pour finir deux cuillères à soupe d'huile d'olive. Préchauffer le four à 180° chaleur statique. Cuire pendant 20 minutes au milieu du four. Si nécessaire, passer encore quelques minutes sous le grill. Servir immédiatement avec du riz et du fenouil émincé. Si vous n'avez pas de feuilles de fenouil, remplacer par des brins d'aneth.

Tous droits réservés sur les photos et textes. © vert-pomme.com